UNE

Si possible, le résident doit signer lui-même l’entente. Si le résident est inapte, quelqu’un d’autre peut signer l’entente. Que cette personne soit financièrement responsable dépend de ce que disent les documents et en quelle qualité la personne qui signe agit.

Pour commencer, la personne qui signe au nom du résident de la maison de retraite ne devrait pas être personnellement responsable des frais à moins qu’elle ne signe en tant que garant. Il est interdit aux foyers de soins d’exiger que des tiers garantissent le paiement des factures des foyers de soins, mais beaucoup essaient d’amener les membres de la famille à accepter volontairement de payer les factures. De nombreux contrats contiennent une disposition obscure demandant au membre de la famille de signer en tant que « partie responsable ». Dans certains cas, cela a été interprété comme un garant et dans d’autres comme simplement la personne qui utilisera les fonds du résident pour payer les charges. Nous conseillons à nos clients de préciser qu’ils ne signent pas en tant que garant. Souvent, ils signent au nom du résident de la maison de retraite en vertu d’une procuration durable et ils l’écrivent après leur signature.

Il est important de ne pas se précipiter, mais plutôt de lire. Si possible, demandez à votre avocat d’examiner l’accord avant de le signer car il pourrait contenir des dispositions illégales ou trompeuses.

Pour en savoir plus sur la signature d’accords d’admission en foyer de soins, cliquez ici.

Pour un compte rendu d’un cas qui met en évidence le risque pour les membres de la famille de signer des accords en tant que « parent responsable », cliquez ici.

Dernière modification : 18/03/2015