Il semble que la situation financière de la ville de Saint John continue de s’améliorer après des années de crise de la dette.

En 2018, la dette nette de la ville s’élevait à un peu plus de 330 millions de dollars, et Saint John se trouvait dans une position où il était de plus en plus difficile d’équilibrer son budget.

Mais selon les états financiers audités pour 2021 présentés lors de la réunion du conseil de lundi, cette dette est tombée à moins de la moitié du total de 2018, à environ 159 millions de dollars.

Com. Gary Sullivan, le chef du comité des finances, a déclaré au conseil lundi soir que les chiffres montrent que le plan fonctionne.

Selon un audit, Saint John est en bien meilleure forme financière, MA LIBERTÉ FINANCIÈRE
Com. Gary Sullivan est président du comité des finances de Saint John. (Ville de Saint-Jean)

« La note la plus importante en fin de compte est que, conformément au plan financier que nous avons, nous n’allons plus chercher de soutien au gouvernement provincial », a déclaré Sullivan.

« Nous sommes en mesure de planifier pour aller de l’avant et ensuite nous pouvons faire des choix sur les projets que nous voulons faire pour continuer à faire avancer la ville. »

Le budget de fonctionnement du fonds général pour 2021 affiche un surplus de 1,75 million de dollars au cours d’une année qui a connu une augmentation des coûts en raison de la pandémie de COVID-19.

De plus, il y a eu plus de 3,5 millions de dollars en paiements de secours COVID et 2,6 millions de dollars en augmentation des impôts fonciers, ainsi que quelques autres aubaines inattendues.

La majeure partie de cet argent a été transférée dans des fonds de réserve, augmentant les réserves de la ville à plus de 33 millions de dollars, « ce qui est bien car en 2015, nous n’avions presque pas de réserves », a déclaré Sullivan.

Saint John Water s’est également retrouvée avec un excédent d’environ 1,5 million de dollars.

« Bien sûr, ce ne serait pas une mise à jour financière avec toutes ces bonnes nouvelles si elles ne s’accompagnaient pas du » mais «  », a déclaré Sullivan.

« Voici le » mais « – nous avons encore 111 millions de dollars de dette qui doivent être remboursés au cours des cinq prochaines années.

« Et nous sommes toujours en » déficit d’infrastructure « , ce qui signifie que nos actifs dépassent leur durée de vie utile plus rapidement que nous ne les remplaçons. »

Même ainsi, c’est un grand changement pour une ville qui ne cherchait que récemment des moyens de réduire son budget année après année, jusqu’à 10 millions de dollars.

La suggestion de Sullivan selon laquelle l’amélioration de la situation financière a créé une situation où le conseil et le personnel peuvent se concentrer sur les plans futurs semble s’être avérée vraie lors de la réunion d’hier soir.

Le personnel de la Ville a présenté trois projets majeurs au conseil : un plan stratégique sur 10 ans, une proposition de transformation du transport en commun de Saint John et la mise à jour finale du nouveau plan de gestion des déchets solides, qui comprend la collecte sélective.

Sullivan a déclaré que la ville est désormais en mesure de faire face à des problèmes tels que l’inflation ou une éventuelle bulle immobilière.

« Si nous n’avions pas de plan financier, ce serait ‘Le ciel nous tombe dessus, qu’est-ce qu’on fait ?’ Continuons à suivre le plan. Nous voyons le bon travail qui en résulte.