L’inclusion financière améliore l’accès à la santé et à l’éducation au Moyen-Orient et en Afrique, selon un nouveau livre blanc de Mastercard.

L’étude, Inclusion financière + – Connecter les gens aux finances, à la santé et à l’éducationexplore comment la santé, l’éducation, le numérique et l’inclusion financière sont tous liés pour débloquer une plus grande prospérité et un plus grand bien-être pour les communautés de la région.

Il révèle que l’accès aux finances, aux soins de santé et à l’éducation est devenu encore plus difficile au cours des deux dernières années, depuis le début de la pandémie de COVID-19, en raison des restrictions de mouvement et des confinements. Cela a accru le besoin d’inclusion financière numérique ; et pour l’utiliser comme plate-forme pour distribuer des services de santé et d’éducation aux masses.

Mastercard joue un rôle de premier plan dans la lutte contre l’inclusion financière, avec un objectif précédent d’amener 500 millions de personnes exclues dans l’économie numérique – un objectif qui a été atteint en 2020 – puis augmenté au plus fort de la pandémie avec un nouvel engagement d’inclure 500 personnes. millions de plus, soit un total d’un milliard de personnes d’ici 2025.

«Nous sommes convaincus que nous pouvons améliorer l’inclusion financière et numérique en utilisant une approche multipartite qui rassemble les gouvernements, les institutions financières, les régulateurs, les opérateurs de réseaux mobiles, les fabricants d’équipements et les prestataires de services d’éducation et de santé unis par un objectif commun. Nous pensons que cela entraînera également une inclusion croissante dans les espaces de santé et d’éducation », a déclaré Umar Hashmi, vice-président, produits mondiaux et ingénierie, Mastercard.

Selon l’enquête Mastercard sur laquelle se base le livre blanc, 83 % des répondants de la région déclarent posséder un smartphone, la Jordanie étant en tête (89 %) et le Maroc en tête (75 %). Plus de 41 % déclarent avoir acquis un nouvel appareil intelligent en 2020-2021, alors que davantage de services de santé et d’éducation ont été contraints de se connecter en ligne en raison de la pandémie – 56 % déclarent être connectés numériquement à un fournisseur de services d’éducation.

Un peu plus de la moitié (55%) déclarent utiliser des supports numériques pour effectuer des transactions financières, et 43% déclarent être connectés numériquement à un fournisseur de services de santé, le Kenya et le Nigeria atteignant 55% et l’Irak 11%.

La transformation numérique est un remède aux soins de santé marginalisés

Un rapport de 2021 a révélé qu’il existe 130 services d’assurance mobiles dans 28 pays, dont plus de la moitié offrent une couverture pour la vie et les funérailles ou la santé et l’hospitalisation. En 2020, 43 millions de polices ont été émises, dont 29 millions liées à l’assurance de personnes.

Mastercard est l’un des acteurs de cet espace en Afrique subsaharienne, travaillant à la fourniture d’une solution de réassurance avec un partenaire. La réassurance signifierait que les clients peuvent récupérer une partie de leurs frais d’hospitalisation avec une assurance en espèces.

La télésanté est un autre catalyseur majeur de l’inclusion en santé. Un service basé sur WhatsApp «voix plus texte», grâce auquel une consultation médicale de haute qualité peut être accessible à tous, est déjà une possibilité explorée par Mastercard pour tous ses titulaires de carte sur des marchés clés.

Trouver les réponses pour l’éducation grâce à la numérisation

L’enquête Mastercard MEA Inclusion Survey 2021 révèle que les personnes connectées numériquement aux prestataires de soins de santé utilisent leurs appareils pour payer des services ; fixer des rendez-vous ; obtenir des mises à jour de vaccination ; obtenir/gérer/payer une assurance maladie ; gérer les rapports médicaux; et suivre et signaler les symptômes, dans cet ordre d’utilisation du plus au moins.

De même, les personnes connectées à des prestataires de services éducatifs utilisent leurs appareils pour assister à des cours en direct ; interagir avec les enseignants et les étudiants; accéder aux conférences enregistrées ; gérer les horaires d’études; payer des services ; et accéder aux rapports d’avancement, dans cet ordre d’utilisation.

L’éducation comprend la formation et le perfectionnement des jeunes adultes. En Afrique du Sud, Mastercard s’est associée à Junior Achievement South Africa pour autonomiser les femmes en soutenant l’entrepreneuriat. Cette initiative vise à donner aux jeunes femmes sans emploi ou indépendantes âgées de 18 à 35 ans les moyens de poursuivre leur propre entreprise en les formant. Le partenariat de neuf ans avec JA Afrique du Sud a aidé plus de 3 000 filles et jeunes femmes à acquérir des compétences entrepreneuriales, à démarrer de nouvelles entreprises et à créer de nouveaux emplois.

En collaboration avec Mercy Corps en Jordanie, le Center for Inclusive Growth de Mastercard a lancé la plateforme arabe de Micromentor, qui offre un mentorat mondial en ligne gratuit et des outils d’éducation numérique à 3 500 entrepreneurs en Jordanie.

Le livre blanc conclut que l’inclusion dans le courant dominant de la finance, qui favorise également l’accès à des services de santé et d’éducation efficaces, ne peut être améliorée que par la disponibilité fondamentale ou infrastructurelle de la numérisation et des appareils numériques qui peuvent accéder au monde en ligne.

var penciCommentCallback = function ( response ) { jQuery.ajax( { type: 'GET', dataType: 'json', url: 'https://www.kbc.co.ke/wp-admin/admin-ajax.php', data: { action: 'penci_clear_fbcomments', post_id: '' } } ) };

FB.Event.subscribe( 'comment.create', penciCommentCallback ); FB.Event.subscribe( 'comment.remove', penciCommentCallback ); }; (function ( d, s, id ) { var js, fjs = d.getElementsByTagName( s )[0]; if ( d.getElementById( id ) ) { return; } js = d.createElement( s ); js.id = id; js.src="https://connect.facebook.net/en_US/sdk.js#xfbml=1&version=v3.0&appId=348280475330978&autoLogAppEvents=1"; fjs.parentNode.insertBefore( js, fjs );

window.fbAsyncInit = function () { FB.init( { appId: '348280475330978', autoLogAppEvents: true, xfbml: true, version: 'v3.0' } ); };

}( document, 'script', 'facebook-jssdk' ));